Histoire et evolution

Présentation Historique de l'ULF

Dans le cadre des liens traditionnels entre la France et le Liban, une équipe pluridisciplinaire d’universitaires franco-libanais s’est constituée autour de l’Association Francophone pour le Développement de l’Enseignement Supérieur (AFDES), association à but non lucratif, non confessionnelle et laïque, dont le siège social est situé à Lyon.

Les études menées en liaison avec les responsables libanais des secteurs public et privé, ont montré les importants besoins du marché du travail en formations technologiques supérieures de niveau universitaire. Ces formations préparent les étudiants à accompagner les mutations économiques et technologiques actuelles.

Dans cet esprit, l’AFDES a décidé de concrétiser son action par la création au Liban – Nord d’un centre universitaire d’enseignement et de recherche appliquée, faisant appel aux méthodes pédagogiques innovantes et profitant des expériences des systèmes développés de l’enseignement supérieur technologique. Le centre a acquis l’agrément de l’État Libanais par le décret numéro 9278 du 5 octobre 1996, sous la dénomination de « Centre Universitaire de Technologie » de Tripoli, Liban – Nord (CUT).

L’établissement a ouvert ses portes sur le site de Deddeh le 30 octobre 1997, dans un environnement propice aux activités universitaires et d’une grande facilité d’accès à partir de toutes les régions du Liban-Nord.

Par décret 851 du 30 novembre 2007 le CUT est transformé en Université de Technologie et de Sciences Appliquées Libano-française. Cette transformation se situe dans le prolongement des enseignements du CUT mais a permis une diversification plus large des formations.